Notre tribune libre opinion de février 2021

Réduire les risques de nouvelles pandémies en respectant les habitats naturels

L’épidémie de Coronavirus, comme d’autres épidémies plus anciennes mais moins graves ou moins connues, est directement liée à la disparition des habitats naturels des animaux. Ces épidémies, passées, actuelles et à venir sont et seront aussi la conséquence des élevages intensifs, en France (ferme des 1000 vaches, faisans ou sangliers élevés pour la chasse, poulaillers ou porcheries industriels, etc).

Respecter les espaces naturels et les habitats naturels des animaux, réduire notre consommation de viande, privilégier les circuits alimentaires courts, bio et respectueux du bien-être animal sont les solutions pour réduire notre impact écologique sur la planète et limiter les risques de maladies pour les humains.

Le sort des espèces animales, de leurs milieux naturels et la santé et l’avenir de l’humanité sont intimement liés.

Protection de nos espaces naturels, introduction de la nature en ville, gestion durable de nos espaces verts, halte à l’urbanisation

À Boissy aussi, respectons nos magnifiques espaces naturels, réintroduisons de la nature en ville, protégeons les espèces animales dans nos bois et forêts et au cœur de nos quartiers.

Conseil municipal du 29 janvier 2021

Un conseil avec un ordre du jour assez court, mais avec un point qui prendra sans doute du temps, le rapport d’orientations budgétaires. Nous poserons des questions notamment sur les investissements prévus.

Il manque malheureusement un point que nous attendions avec impatience : l’annulation de la résiliation de la convention avec l’association Les Jardins de Boissy-Saint-Léger.

Plus d’informations sur le site du comité de défense de l’association.

Ordre du jour du conseil municipal. Il ne sera pas public du fait du couvre-feu et des consignes sanitaires, mais pas retransmis sur Internet non plus, malheureusement.

1. Approbation du procès-verbal de la séance du 17 décembre 2020.
2. Décisions prises par le Maire dans le cadre de la délégation du Conseil Municipal.
3. Exposé de Monsieur le Maire.

URBANISME
4.
Mise en location d’appartements (T1 et T2) du bien sis 15 rue de Paris, issu du parc privé communal.

SERVICES TECHNIQUES
5.
Demande de subvention au titre de la DETR : mise en accessibilité de cinq équipements scolaires et un équipement sportif communaux sur le programme AD’AP de 2022.
6. Demande de subvention au titre de la DSIL : réfection et amélioration des installations de ventilation du « Forum » à Boissy-Saint-Léger.

MARCHES PUBLICS
7.
Avenant n°1 au marché relatif à la mission d’ordonnancement, pilotage et de coordination pour l’opération de construction d’un gymnase de maitrise d’œuvre.
8. Autorisation donnée au coordonnateur du groupement de commandes entre Grand Paris Sud Est Avenir et les communes membres, de signer le marché relatif aux produits d’entretien, lot n°5 : matériel de nettoyage mécanisé.

FINANCES
9.
Rapport D’orientations Budgétaires.

DIRECTION GENERALE
10.
Adhésion de la ville à l’association Val-de-Marne Tourisme et Loisirs.

RESSOURCES HUMAINES
11.
Tableau des effectifs : créations et suppression de postes.

QUESTIONS DIVERSES

Libre opinion décembre 2020

Une ville plus accessible : c’est l’affaire de tous !

La législation, des projets mieux pensés, la technique et la technologie, contribuent à rendre la ville plus accessible à tous. Mais au quotidien, chacun de nous a son rôle à jouer.

Couper les branches qui dépassent de son jardin, c’est éviter qu’un enfant qui court ou une personne aveugle ne se blesse au visage, peut-être gravement.

Avoir le courage de marcher 100 mètres pour garer sa voiture au parking plutôt que sur le trottoir parce que  » je n’en ai pas pour longtemps  » (ça, je l’entends trop souvent…), c’est éviter à une personne en fauteuil roulant ou à une maman et sa poussette de se mettre en danger en descendant sur la route.

Ne pas laisser ses poubelles en permanence dans la rue, c’est se rappeler que le trottoir est un espace public et non l’extension de sa propriété privée.

Dans ce domaine, les sanctions semblent peu nombreuses, ou sont particulièrement inefficaces car la situation ne s’améliore pas…

Ces petits gestes du quotidien qui ne coûtent rien, facilitent la vie de tous ; appelez ça solidarité, civisme, empathie, respect des autres ou simplement bon sens, mais pensez-y, et pas seulement en lisant ces lignes !

Pascale ISEL,
Piétonne qui galère souvent sur les trottoirs de Boissy !

Libre opinion octobre 2020

Une signalétique au service de tous les commerçants, artisans et entreprises de Boissy, pour favoriser le commerce et l’emploi local en réduisant les déplacements

Lors de la réunion de concertation sur le projet de signalétique commerciale à laquelle participaient 5 commerçants et un seul élu, Christian Larger, a été présenté un projet de signalétique sur l’axe passerelle d’accès au RER, gare RER, bas et haut de la rue de Paris et marché. Pas grand-chose sur les commerces de Savereau, comme la boulangerie, alors que des productions locales qui font notre fierté devraient être bien mieux connues, les chocolats Janin, les orchidées Lecoufle et le Rucher de Boissy. Rien de prévu pour les autres secteurs, notamment sur la ZA de la Haie Griselle dont certains commerces sont inconnus des Boisséens. Il faut tenir compte de toutes les entreprises de Boissy et ajouter absolument une signalétique routière pour informer les consommateurs de passage.

Notre actualité

Dans le Boissy Mag de septembre, vous pourrez lire notre premier article « Libre-Opinion ». Il s’agit d’un rappel de ce que sont nos valeurs écologistes et sociales pour notre ville.